Le Japon possède des systèmes de transport public très efficaces, y compris son réseau ferroviaire inégalé, avec des trains à grande vitesse, interurbains, locaux et de métro reliant de nombreuses destinations populaires. Mais en dehors des villes, les transports en commun peuvent parfois être gênants ou pas assez fréquents (comme Okinawa, Takayama, Nagano, Hokkaido), c’est là que vous avez besoin d’une voiture pour vous déplacer.

N’oubliez pas que le Japon possède un certain nombre de sites pittoresques incroyables qui ne peuvent être atteints qu’avec une voiture. Si vous voulez profiter d’une plus grande gamme et flexibilité et visiter des endroits avec des paysages spectaculaires, que ce soit une station de ski, une plage ou une source chaude, louer une voiture est une très bonne idée! Vous pourrez voir les destinations que la plupart des autres voyageurs ne voient pas. Beaucoup de gens s’imaginent que conduire au Japon est très difficile, mais ne vous inquiétez pas! En fait, c’est beaucoup plus facile que vous ne le pensez! Dans ce guide, je vais vous donner les informations qui peuvent vous aider à profiter d’un voyage heureux au Japon depuis le siège du conducteur. Alors, entrons dans les détails.

Comment réserver une voiture lors d’un road trip au Japon?

Il y a quatre étapes simples:

  1. Choisissez votre itinéraire et votre modèle de voiture
  2. Remplissez les détails de votre commande
  3. Complétez votre réservation
  4. Récupérez votre voiture au magasin

Comment choisir une voiture qui répond à vos besoins?

Le type de voiture que vous souhaitez choisir dépendra de divers facteurs tels que: le nombre de personnes (adultes, enfants), la saison, combien de temps conduirez-vous, la quantité de bagages que vous aurez, etc.

Au Japon, vous pourrez louer toutes sortes de véhicules, du SUV le plus basique au SUV spacieux et luxueux. Si vous n’avez pas de besoins spéciaux, optez pour l’option la moins chère, surtout si vous avez un budget limité. Si vous avez un enfant avec vous, assurez-vous d’équiper le véhicule d’un siège de sécurité.

De toute évidence, si vous allez dans un endroit recouvert de neige, un véhicule 4 roues motrices serait le meilleur choix. Assurez-vous qu’il est équipé de pneus d’hiver. De plus, les chaînes à neige peuvent également être utiles.

Si vous voyagez avec votre famille, vous pouvez obtenir une voiture plus grande. Pour les longues distances, vous apprécierez d’avoir un véhicule plus luxueux. Cela peut rendre le voyage plus confortable, surtout si vous prévoyez d’effectuer de longs trajets ou moins d’arrêts.

Comment choisir l’assurance?

Les principaux fournisseurs de location de voitures au Japon incluent généralement une assurance responsabilité civile et une assurance dommages dans leur contrat de base. Cependant, en cas d’accident, les compagnies d’assurance paieront le montant jusqu’à une certaine limite. Sachez que vous devrez également payer la franchise. Si vous obtenez un CDW, vous serez exempté du paiement de la franchise. Cependant, si vous endommagez la voiture par négligence, par exemple en conduisant sur une plage qui n’a pas de route pour les voitures, vous devrez toujours payer une franchise ainsi que des frais de non-fonctionnement (NOC), qui est une compensation pour le temps pendant que la société de location de voitures ne peut pas louer le véhicule en raison de dommages.

Vous pouvez souscrire l’assurance:

  • En ligne lors de la réservation du véhicule (recommandé)
  • Au comptoir de service de votre fournisseur de voitures de location
  • Ou d’un tiers assureur

Certaines assurances de voiture personnelles s’étendent également à la voiture de location. Vous avez peut-être déjà un régime d’assurance de base, mais vous devez être prudent car il existe quelques exceptions. La validité de votre police dépendra en grande partie du lieu de votre voyage. Il est généralement peu probable qu’une telle politique s’étende dans des pays lointains.

Certaines cartes de crédit de voyage incluent l’assurance de base pour votre location de voiture, même lorsque vous voyagez à l’étranger. Le mieux serait de consulter votre compagnie d’assurance / fournisseur de carte de crédit et de voir s’ils couvrent également les voitures de location. Même alors, assurez-vous qu’ils ne laissent pas certaines parties du risque potentiel non assurées.

Si votre budget de voyage est suffisant, il est recommandé de choisir une assurance avec la couverture la plus complète, car la réparation de la voiture peut coûter très cher. De plus, si vous vous blessez, les frais médicaux et autres frais connexes seront également élevés. Et évidemment, meilleure est votre couverture, plus faible sera votre risque financier.

Ramasser le matériel dont vous aurez besoin

Article Remarque
1. Passeport Appartenant au conducteur principal (s’il n’a pas de permis de conduire japonais).
2. Permis de conduire Les voyageurs étrangers sont tenus de présenter un permis de conduire international (PDI, basé sur la Convention de Genève de 1949).

OU un permis de conduire original délivré en Suisse, en Allemagne, en France, en Belgique, à Taïwan, en Slovénie ou à Monaco – ENSEMBLE AVEC traduction japonaise par un organisme agréé.

Si vous êtes titulaire d’un permis de conduire japonais, vous n’êtes pas obligé d’avoir un IDP.

3. Carte de crédit / débit Carte de crédit ou de débit.
4. Document de retrait Offert par EasyRentCars une fois la réservation confirmée avec succès. Pour de nombreuses réservations, un document de retrait électronique est également disponible, qui peut être utilisé pour remplacer la version papier.

Remarque: Pour conduire un véhicule ordinaire au Japon, vous devez avoir au moins 18 ans. Cependant, pour certains types de véhicules, une limite d’âge minimum plus élevée est appliquée.

Autres matériaux dont vous pourriez avoir besoin

  1. Application de navigation hors ligne: Tantu Map, fournie gratuitement par EasyRentCars.
  2. Support de téléphone: les réglementations routières japonaises interdisent l’utilisation du téléphone portable pendant la conduite. Récemment, les règles sont devenues plus strictes, avec des amendes plus sévères et des peines de prison possibles. Pensez à avoir un support de téléphone portable avec vous.
  3. Siège enfant: Des sièges de sécurité appropriés pour les enfants de moins de six ans sont nécessaires. Sinon, le conducteur encourra de lourdes amendes, vous pouvez réserver un siège enfant en ligne, avant votre voyage.

Comment se rendre au magasin?

À pied Si le magasin est à proximité, vous pouvez marcher et suivre simplement les panneaux «location de voiture».
En bus Si le magasin est loin, il y a généralement une navette disponible. Vous pouvez trouver le nom / logo de l’entreprise pour les directions vers la gare routière.
En demandant un ramassage sur place Si une navette n’est pas disponible, vous pouvez composer le numéro du magasin et attendre que le personnel vienne vous chercher. Si vous rencontrez des problèmes lors de la communication avec le personnel local, vous pouvez contacter le service client d’EasyRentCars pour obtenir de l’aide.
En demandant un ramassage à l’avance (personnel en attente avec un panneau de nom) Certaines sociétés de location proposent un service d’accueil. Un des employés vous attendra avec un porte-nom. Si vous ne le trouvez pas, composez le numéro du magasin.

Choses à faire attention lors de la prise en charge d’une voiture

  1. Apportez tous les documents nécessaires et assurez-vous d’avoir suffisamment d’argent sur votre carte de crédit.

Le conducteur principal doit avoir tous les documents pertinents. La carte de crédit doit être émise au nom du conducteur principal. De plus, vous devez vérifier qu’il y a suffisamment d’argent sur votre carte de crédit pour pré-autoriser le dépôt.

  1. Prise en charge anticipée / dépôt anticipé

Dans certains cas, si vous récupérez votre voiture plus tôt, vous devrez peut-être la déposer plus tôt également. Cependant, certaines entreprises peuvent vous permettre de récupérer la voiture à l’avance, mais de revenir à l’heure de retour d’origine. Les règles varient également en fonction de l’emplacement du bureau de location. Assurez-vous d’informer la société de location au cas où vous préféreriez obtenir votre voiture avant l’heure prévue. Des frais supplémentaires pourraient être encourus.

  1. Enregistrement de conducteurs supplémentaires

S’il y a des pilotes supplémentaires, assurez-vous de fournir les informations pertinentes et enregistrez-les au magasin. Sinon en cas d’accident, l’assurance sera invalide.

  1. Contrôle de voiture

Inspectez soigneusement la voiture avant de la récupérer. Si un défaut (même une petite égratignure) est trouvé, il est nécessaire de le montrer au personnel et d’indiquer l’emplacement endommagé dans le bon d’inspection. Il est fortement recommandé de prendre des photos de ces défauts afin d’éviter les litiges lors de la restitution de la voiture.

  1. Conservez tous les contrats et reçus

Assurez-vous de conserver tous les contrats et reçus.

Que faire si on vous offre des services et des assurances supplémentaires au comptoir de location?

  1. Comparez les détails de votre contrat et récupérez le bon

Lors de la prise en charge d’une voiture dans un magasin, le commis peut promouvoir des assurances et des services supplémentaires. Avant de signer le contrat, vérifiez soigneusement si les frais estimatifs inscrits dans le contrat de location sont cohérents avec les numéros du bon de retrait. Une incohérence peut signifier qu’ils ont ajouté des services supplémentaires dans la liste.

  1. Vous pouvez rejeter toutes les offres supplémentaires dont vous n’avez pas besoin

Les assurances et services supplémentaires sont facultatifs. C’est à vous de décider si vous voulez ou non les avoir. Vous pouvez explicitement rejeter ceux dont vous n’avez pas besoin. Si vous avez des questions lors de la négociation avec le magasin, n’hésitez pas à appeler le service client d’EasyRentCars pour obtenir de l’aide.

Règles de circulation et panneaux

Règles de base

Au Japon, les voitures roulent sur le côté gauche d’une route (c’est-à-dire que le volant est situé sur le côté droit). Ceux de l’Angleterre, de l’Australie, de l’Inde, de l’Amérique du Sud et d’autres pays de «gauche» n’auront aucune difficulté liée à la conduite. Cependant, pour ceux d’entre vous qui n’ont pas l’habitude de conduire sur le côté gauche, cela pourrait être plus compliqué, et il est extrêmement important de rester vigilant et de ne jamais oublier le bon côté de votre route lorsque vous conduisez au Japon. De plus, il y a quelques règles de base mais importantes dont vous devez vous souvenir:

  • Les motos sont autorisées à vous dépasser de votre gauche. Il est important d’être attentif lors du passage d’une voie à l’autre.
  • Les routes ordinaires ont une limite de vitesse de 60 km / h, sauf indication contraire.
  • Les autoroutes ont une limite de vitesse de 100 km / h.
  • Vous ne pouvez pas allumer le feu rouge.
  • Tous les passagers doivent porter leur ceinture de sécurité.
  • La conduite sous l’influence de l’alcool ou de toute autre substance est strictement interdite.

Lorsque vous conduisez au Japon, vous remarquerez également que si vous laissez quelqu’un entrer dans votre voie, il peut réagir en clignotant plusieurs fois ses dangers. Cela signifie “merci”. Si vous voyez des dangers sur une autoroute, cela peut signifier que les voitures devant vous se sont arrêtées. Si vous voyez cela, ralentissez et allumez vos dangers pour que la personne derrière vous le sache également.

Signalisation routière importante

  1. Arrêtez

  1. Ralentir

  1. Entrée interdite

  1. Fermé aux véhicules à moteur (panneau de gauche); Route fermée (panneau de droite)

  1. Pas de parking (panneau de gauche); Pas de stationnement ni d’arrêt (panneau de droite)

  1. Limitation de vitesse

  1. Ce n’est pas ton tour

  1. Interdiction de dépasser

  1. Passage à niveau

  1. Route glissante

  1. Route escarpée

  1. Ligne d’arrêt

  1. Voie réservée aux bus

  1. Passage piéton

  1. Une manière

Routes et frais

Péages

Conduire sur une autoroute ou une voie express japonaise est en fait plus facile que de conduire dans les rues de la ville. Il n’y a rien à craindre, même si c’est votre première fois au Japon. Un facteur important que vous devez garder à l’esprit est que les voies de dépassement sont situées sur le côté droit d’une route. Il est interdit de rester dans la voie de droite pendant longtemps.

Les autoroutes / voies express utilisent des systèmes ETC (Electronic Toll Collection). Pour utiliser une carte ETC, votre voiture doit être équipée d’un lecteur de carte spécial. L’utilisation d’une carte ETC peut faciliter votre trajet car les coûts sont automatiquement comptabilisés sur votre carte. Dans le cas d’une voiture de location, vous pouvez payer les frais accumulés à la fin de votre road trip. Pour ceux qui ont leur propre carte ETC, les frais sont automatiquement prélevés sur la carte bancaire qui lui est attachée (la carte de crédit / débit doit être émise par une banque japonaise).

Une fois que vous atteignez les portes de péage, vous verrez l’un des trois panneaux:

  • ETC uniquement
  • En espèces seulement
  • ETC ou Cash

Vous pouvez choisir le portail en fonction de vos préférences de paiement.

Les autoroutes et voies rapides ne sont pas si bon marché! Une chose que vous pouvez faire pour réduire vos coûts est de utilisez les laissez-passer express. Pour être éligible, vous devez avoir un passeport non japonais ou avoir une résidence permanente dans un autre pays. Le Pass Expressway peut vous donner un accès illimité aux routes à péage dans la région / zone désignée. Ils utilisent des cartes système ETC, vous n’aurez donc pas besoin de vous arrêter aux péages. Si vous prévoyez de louer une voiture pour votre voyage, il est fort probable que la société de location puisse fournir un laissez-passer Expressway pertinent (à un prix bien sûr) qui peut vous aider à économiser de l’argent tout au long de votre voyage.

Pass autoroute

Vous pouvez choisir parmi différents pass:

Il vous permettra d’utiliser les autoroutes au Japon autant que vous le souhaitez pour un prix fixe (seules quelques sections d’autoroutes sont exclues: Hokkaido, Tokyo métropolitain, Osaka / Kobe métropolitain et les ponts entre Honshu et Shikoku).

Des prix:
Pass 7 jours: 20000 yens
Pass 14 jours: 34 000 yens

  • Pass d’autoroute Central Nippon (CEP)
    Gamme de prix: de 5 000 yens à 16 000 yens
    Zone facultative – Nagoya Expressway Pass (NEP): +2 000 yens


Source: https://hayatabi.c-nexco.co.jp/cep/en/

  • Pass autoroute Hokkaido (HEP)
    Gamme de prix: de 3600 yens à 11300 yens


Source: https://en.driveplaza.com/area/hokkaido/pdf/e_hokkaido_drive_03.pdf

  • Pass Kyushu Expressway (KEP)
    Gamme de prix: de 3500 yens à 11500 yens


Source: https://global.w-nexco.co.jp/en/kep/pdfs/english.pdf

  • Pass autoroute Tohoku (TEP)
    Gamme de prix: de 4 000 yens à 12 000 yens


Source: https: //www.driveplaza.com/trip/drawari/tep2015/pdf/TohokuExpresswayPass_en.pdf#view=Fit

Parking et ravitaillement

Tarifs de stationnement

Dans les grandes villes, le stationnement est assez cher, surtout si vous voulez vous garer dans le centre. Habituellement, les frais varient de 100 à 1000 yens ou plus selon votre emplacement, jour et heure. En général, les tarifs de nuit ont tendance à être deux à trois fois moins chers que les tarifs de jour, mais de nombreux parkings dans les centres-villes, avec des rues animées pleines de cafés, bars et restaurants, fixent des tarifs nocturnes coûteux. Souvent, les centres commerciaux offrent un parking gratuit tant que vous leur achetez des marchandises et obtenez un reçu. Les sites touristiques facturent parfois un forfait (~ de 200 à 500 yens). Dans la campagne et les petites villes, vous pouvez souvent vous garer gratuitement.

Types de parking

Vous connaissez peut-être certains types de parkings au Japon, mais ils ont aussi des parkings «irréguliers» qui peuvent à première vue sembler inhabituels:

Parkings avec portails – dans ce type de parking, vous prenez un ticket à l’entrée en appuyant sur un bouton d’une machine située dans l’entrée (cela peut être fait depuis l’intérieur de la voiture). Il est très fréquent dans les centres commerciaux. En partant, vous pouvez insérer le ticket dans la machine spéciale afin de payer vos frais de stationnement (qui seront calculés en fonction du temps que vous y passerez). Alternativement, vous pouvez remettre le ticket au préposé au stationnement avec le paiement.

Parkings avec volets de fermeture – ce sont des parkings ouverts sans portail. Une fois que vous avez garé le véhicule, un dispositif spécial se soulève sous le véhicule pour verrouiller votre voiture en position. Une fois que vous avez décidé de vous éloigner, vous devez vous rendre à la machine de paiement et saisir votre numéro de place de parking. Le prix (calculé en fonction de l’heure) sera affiché. Une fois que vous aurez payé, les volets de verrouillage seront libérés et vous pourrez partir.

Parking d’ascenseur (tours de voiture) – dans ces parkings, vous êtes censé garer votre voiture dans un ascenseur spécial. Une fois que vous sortez de la voiture, l’ascenseur prend automatiquement votre voiture dans la tour et la stocke dans l’une de ses sections. Une fois de retour, la voiture vous sera rendue avec l’ascenseur. Certaines de ces tours ont 10 à 15 étages.

Paiement via la machine de réglage des tarifs

Afin de payer le stationnement via une machine de réglage des tarifs, vous devez entrer le numéro de la place de parking et appuyer sur le bouton de paiement. Vous pouvez utiliser en espèces ou par carte de crédit lors du paiement. À la fin, vous recevrez également un reçu. Une fois le paiement finalisé, la plaque de verrouillage sous votre voiture se fermera et vous pourrez repartir. Assurez-vous de quitter rapidement après avoir effectué le paiement. Sinon, la plaque de verrouillage s’enclenchera et votre voiture sera à nouveau verrouillée.

Infractions au stationnement

Si vous vous garez illégalement, vous serez averti par un autocollant de notification placé sur votre voiture. Les agents de stationnement (généralement en uniforme vert) vérifient souvent les rues afin de repérer les véhicules stationnés illégalement. De plus, les policiers recherchent également des contrevenants au stationnement. S’ils voient votre véhicule stationné illégalement, ils peuvent également infliger une amende. Dans certains cas, ils peuvent bloquer la roue de votre véhicule et demander une dépanneuse, qui l’emmènera ensuite dans la zone de stationnement (stockage) spéciale à partir de laquelle vous pourrez la récupérer. Mais seulement après avoir payé l’amende, ET les frais de remorquage et de stockage.

Une fois que vous découvrez que vous avez enfreint la règle, le mieux est de payer l’amende immédiatement (vous devrez peut-être vous rendre au bureau de police local). Conservez tous les documents collectés tout au long du processus (y compris le ticket et la preuve / réception du paiement). Si vous avez conduit un véhicule de location, vous devez présenter ces documents au comptoir de location lors du retour de la voiture. Si vous ne payez pas l’amende, cela impliquera que vous avez enfreint la loi japonaise et votre contrat de location. Vous serez inscrit sur la «liste noire» de la All Japan Car Rental Company Association. En conséquence, vous ne pourrez plus jamais louer de voiture au Japon.

Où ne pas se garer:

  • Intersections
  • Zones de passage pour piétons / vélos
  • Arrêts d’autobus
  • Bouches d’incendie

Ravitaillement

Certaines stations-service au Japon sont ouvertes 24h / 24 mais beaucoup sont fermées la nuit. La plupart des stations-service au Japon offrent un service complet (フ ル). Le personnel vous aidera à remplir votre réservoir. Souvent, ils peuvent également suggérer de nettoyer votre pare-brise. Connaître les mots japonais de base tels que plein / demi-réservoir, essence / diesel ordinaire, argent comptant / carte de crédit, etc. serait d’une grande aide.

Le nombre de stations libre-service (セ ル フ) augmente également. Sachez que les instructions ne seront écrites qu’en japonais. Si vous avez des difficultés à comprendre la procédure, un membre du personnel devrait être disponible pour vous aider. Faites-lui savoir que vous avez besoin d’aide. Si vous choisissez de payer en espèces, n’oubliez pas que le changement est parfois effectué par une machine distincte, qui dans certains cas peut être située à l’intérieur du bâtiment de la station-service.

Le prix moyen de l’essence (octane-95) pendant la période d’octobre 2019 à janvier 2020 variait de 142,60 JPY (1,30 $ US) à 147,40 JPY (1,34 $ US) le litre. Pour vous donner une idée, le prix moyen mondial de l’essence pour la même période était de 162,97 JPY (1,48 $ US) le litre.


Source: https://www.globalpetrolprices.com/Japan/gasoline_prices/

Urgences

Numéros de téléphone d’urgence

119: Maladie ou blessure soudaine / en cas d’incendie
110: Si vous avez besoin d’un policier
# 7119: Si vous ne savez pas si vous devez appeler une ambulance

Tous ces numéros sont gratuits. Vous pouvez également utiliser un téléphone public pour appeler ces numéros gratuitement. Les ambulances et les camions de pompiers sont gratuits.

Urgences sur autoroute / autoroute

Si votre véhicule tombe en panne sur une autoroute, ne vous promenez pas sur la route. Une fois que vous êtes sorti, configurez des avertissements pour les véhicules derrière vous, au cas où vous voudriez changer un pneu ou faire une autre réparation simple. Placez un feu de détresse (triangle), des feux de détresse et / ou des feux de détresse derrière votre véhicule. Si une simple réparation ne suffit pas et que vous êtes obligé d’attendre de l’aide, le mieux est de vous éloigner de la route et d’attendre derrière le garde-corps (cela s’applique à tous les passagers de la voiture).

Si vous n’avez pas de téléphone portable, vous pouvez vous diriger vers le téléphone d’urgence (marchez derrière le garde-corps, jamais sur la route). Sur l’autoroute, ceux-ci peuvent être trouvés tous les kilomètres et dans les tunnels tous les 200 mètres. Vous pouvez communiquer l’accident par téléphone d’urgence. Une fois que vous avez décroché le téléphone, il vous connecte directement à un centre de contrôle de la circulation. Vous pouvez également appuyer sur le bouton qui décrit le mieux le type de votre urgence. Il va sans dire que les téléphones d’urgence ne doivent être utilisés qu’en cas d’accident ou de panne mécanique de votre véhicule.

Police de quartier – Kobans

Au Japon, vous pouvez trouver de nombreux Kobans. Ce sont de petits commissariats de quartier où les agents sont disponibles 24h / 24. Ils ont un certain nombre de responsabilités, dont la prévention du crime, la régulation de la circulation, les directives, la gestion des accidents, la gestion des incidents, etc.

Que faire en cas d’accident?

En cas d’accident, vous devez effectuer les opérations suivantes:

  1. Arrêtez la voiture immédiatement et ne quittez pas l’endroit à moins que vous ne soyez blessé.
  2. Si quelqu’un est blessé, appelez le 119 immédiatement pour demander une ambulance.
  3. Installez un feu d’avertissement, une torche et / ou des feux de détresse. Choisissez leurs emplacements en fonction de la position de votre voiture.
  4. Appelez le 110 pour informer la police de l’accident. Donnez-leur les informations qu’ils demandent.
    • Ils déposeront un rapport d’accident, dont vous aurez besoin pour demander l’indemnisation à votre compagnie d’assurance. La police vous demandera de présenter votre permis de conduire, un certificat d’immatriculation d’étranger (si vous n’êtes pas japonais), un certificat d’inspection de véhicule (il doit être à jour), une assurance véhicule. Ils classeront l’accident en tant qu’accident avec dommages seulement (busson jiko) ou accident corporel (jinshin jiko). Plus tard, vous pourrez obtenir un certificat du Japan Safe Driving Center.
  5. Si l’accident implique une autre partie, assurez-vous d’obtenir ses coordonnées personnelles et d’assurance.
    • Vous aurez besoin du nom, de l’adresse et des détails d’assurance d’un autre conducteur.
  6. Prenez des photos de la scène et essayez d’obtenir les coordonnées des témoins.
  7. Une fois la police arrivée, suivez leurs suggestions.
  8. Appelez votre compagnie d’assurance et donnez-lui les détails de l’accident.

Si vous vous blessez dans un accident et êtes transporté à l’hôpital, assurez-vous d’obtenir un certificat médical. Si une autre personne est responsable de l’accident, les factures lui seront facturées.

Tremblements de terre

Les tremblements de terre sont très courants au Japon. Si un tremblement de terre se produit pendant que vous conduisez, les manœuvres deviendront difficiles, surtout lors de la croisière à grande vitesse (ce qui est souvent le cas sur les autoroutes).

Il est important de prendre en considération les éléments suivants:

  • Ralentissez progressivement et arrêtez-vous sur le côté gauche de la route
  • Assurez-vous de laisser un passage pour les véhicules d’urgence
  • Évitez de vous arrêter dans des endroits entourés de collines escarpées en raison du danger de glissement de rocher (en particulier près de l’entrée ou de la sortie d’un tunnel)
  • Allumez les dangers et laissez un espace sûr entre vous et les autres véhicules
  • Suivez les instructions de la police ou du personnel de l’autoroute. Écoutez également l’émission de radio pour obtenir les mises à jour sur les conditions dans la région
  • Si vous êtes en bord de mer, sachez qu’un tsunami pourrait également frapper. Il est très important de savoir si / quand ça va frapper
  • Faites attention aux mises à jour de l’information (c.-à-d. De la police, du personnel de la route, des affichages sur la route, de la radio routière)
  • Si vous devez quitter votre voiture, assurez-vous de laisser les clés à l’intérieur, au cas où elle devrait être déplacée par le personnel des services d’urgence. Une fois sorti du véhicule, ne vous tenez pas sur la route, avancez derrière le garde-corps.
  • Si vous êtes dans l’aire de repos, suivez les conseils du personnel

Une fois votre voyage terminé, assurez-vous de rendre le véhicule à temps. Garez la voiture dans la zone désignée et vérifiez soigneusement vos effets personnels avant de partir.

Ce que tu devrais faire:

  1. Vérifiez les déclarations

Lors de la remise de la voiture, le personnel vérifiera son état et imprimera les relevés pertinents. Veuillez les vérifier attentivement pour vous assurer qu’aucun frais non pertinent n’est inclus.

  1. Nettoyer la voiture

S’il y a une forte odeur ou de la saleté dans la voiture, veuillez la nettoyer avant de retourner, sinon vous devrez payer les frais de nettoyage.

  1. Gardez le reçu de gaz

Si vous avez sélectionné une politique de carburant «Complet à Complet», veuillez conserver le reçu de ravitaillement. Vous devrez peut-être le donner au magasin.

  1. Gardez les contrats

Veuillez conserver tous les contrats de location de voiture, les documents et même les photos après le retour de la voiture, jusqu’à ce que l’acompte vous soit remboursé en cas de litige.

Retour anticipé ou tardif

  1. Retour anticipé

Si vous retournez votre voiture plus tôt que l’heure convenue dans le contrat de location, la société de location de voitures ne remboursera pas l’argent pour les jours non utilisés.

  1. Retour tardif

Si vous souhaitez restituer la voiture plus tard que prévu dans votre contrat de location, veuillez contacter le magasin et savoir si vous êtes autorisé à prolonger votre contrat. En même temps, confirmez les frais d’addition.

Restitution de votre voiture après les heures de bureau

Si votre heure de retour ne se situe pas dans les heures d’ouverture du magasin, veuillez appeler le magasin ou EasyRentCars pour savoir si cela est possible et s’il y aura des frais supplémentaires.

Si le magasin est d’accord, veuillez garer la voiture dans la zone désignée et prendre des photos du compteur d’huile, du compteur kilométrique et de l’extérieur du véhicule, puis placez les clés de la voiture dans la boîte à clés / à déposer.

Pour éviter des problèmes inutiles, il est fortement recommandé de déposer votre véhicule pendant les heures d’ouverture.

Réclamation d’assurance (le cas échéant)

Matériaux nécessaires

  1. Passeport
  2. Permis de conduire principal
  3. Contrat de location de voiture
  4. Documents de déduction pour dommages automobiles
  5. Carte de débit / crédit (celle que vous avez utilisée pour le dépôt)
  6. Documents de retenues sur carte de crédit

Pour garantir l’efficacité, veuillez soumettre les documents requis à EasyRentCars. Nous organiserons ensuite les informations et les enverrons à la compagnie d’assurance. Suivez ces étapes:

  1. Remplissez les informations, téléchargez et soumettez les documents de réclamation.
  2. La compagnie d’assurance les examinera en 3 jours ouvrables.
  3. Une fois la demande approuvée, l’indemnité sera envoyée sur votre carte bancaire.

Sanctions

Système de points d’inaptitude et types d’amendes

En matière de sanctions, le Japon est très strict par rapport à de nombreux autres pays. Vous devez respecter les règles, sinon vous risquez de lourdes amendes voire une peine de prison!

Exemples et conséquences de diverses violations:

Excès de vitesse jusqu’à 40 km / h: 9 000 à 35 000 JPY
Enfreindre les règles de stationnement: 10 000 à 20 000 JPY
Ne pas prêter attention aux feux de circulation: 7 000 à 9 000 JPY
Conduite avec facultés affaiblies: jusqu’à 500 000 JPY d’amende ou d’emprisonnement jusqu’à 3 ans
Excès de vitesse de 50 km ou plus: jusqu’à 100 000 JPY d’amende ou d’emprisonnement jusqu’à 6 mois
«Délit de fuite»: jusqu’à 1 000 000 JPY d’amende ou d’emprisonnement jusqu’à 5 ans

Au Japon, ils utilisent un système de points d’inaptitude pour les délits de conduite. Cela signifie que les conducteurs reçoivent des points d’inaptitude en fonction des infractions ou des violations qu’ils commettent. Le permis peut être suspendu ou révoqué en fonction des antécédents d’infraction du conducteur et des points d’inaptitude accumulés au cours des 3 dernières années. Les ressortissants étrangers sont passibles des mêmes sanctions et amendes pour les infractions routières que les Japonais.

Il existe trois types de billets:

Billet blanc – délivré pour des délits mineurs tels que pas de siège enfant, pas de ceinture de sécurité, etc.

Billet bleu – émis pour des délits de la circulation modérés tels que le non-respect des feux de circulation, le stationnement illégal, etc. Avec les contrevenants au billet bleu, des points d’inaptitude seront émis. En fonction des points accumulés, la violation peut être considérée comme une infraction pénale, mais le conducteur peut être exempté de sa responsabilité s’il paie l’amende dans le délai imparti.

Billet rouge – délivré pour des infractions graves telles que l’alcool au volant et la vitesse excessive (de plus de 30 km / h). Dans ce cas, le permis de conduire sera immédiatement suspendu et le conducteur devra assumer des responsabilités pénales.

Comment payer une amende

Si vous enfreignez la règle et que la police vous arrête, elle rédigera un document d’infraction routière et vous le remettra avec un bulletin de versement dès que vous y apposerez votre signature. Une amende doit être payée à la banque ou au bureau de poste avant la date limite indiquée.

Si vous enfreignez les règles de stationnement et qu’un ticket est attaché à votre voiture, ou qu’une caméra vous enregistre pour excès de vitesse, vous devez vous rendre au poste de police. Vous devez emporter avec vous les papiers, tels que: un document jaune qui a été attaché à votre pare-brise en raison d’une infraction de stationnement, ou un record de vitesse excessive qui vous a été envoyé par la poste. Enfin, selon la gravité de votre infraction, vous recevrez un ticket (de couleur appropriée) et des points d’inaptitude.