[ad_1]

HMS Mauritius amarré.jpg

Ile Maurice en avril 1942

Histoire
Royaume-Uni
Nom:

HMS Ile Maurice

Homonyme:

Ile Maurice

Commandé:

20 décembre 1937

Constructeur:

Swan Hunter, Tyne and Wear, Royaume-Uni

Mis sur cale:

31 mars 1938

Lancé:

19 juillet 1939

Commandé:

4 janvier 1940

Sort:

Arrivé à Inverkeithing pour être mis au rebut par Thos W Ward. le 27 mars 1965

Caractéristiques générales
Classe et type:

Croiseur léger de classe Crown Colony

Longueur:

169,3 m (555 pieds)

Faisceau:

18,9 m (62 pi)

Brouillon:

5 m (16 pi)

Propulsion:

Quatre chaudières au mazout de type Admiralty à 3 tambours,

Turbines à engrenages à 4 arbres, 4 vis, 54,1 mégawatts (72 500 shp)

La vitesse:

33 nœuds

Complément:

907

Armement:
Armure:
Avions transportés:

Deux avions Supermarine Walrus, retirés en 1943.

HMS Ile Maurice, fanion C80, était un croiseur léger de classe Crown Colony de la Royal Navy. Le navire a été construit par Swan Hunter, Newcastle upon Tyne. Elle a été nommée d’après Maurice, qui était une colonie britannique lorsqu’elle a été construite et est entrée en service en 1941.

Un service[[[[Éditer]

Ile Maurice avec d’autres navires alliés au large de la tête de pont d’Anzio, mars 1944
Les pistolets de 6 pouces de Ile Maurice tir lors d’une action de nuit dans la baie d’Audierne entre Brest et Lorient, France, 23 août 1944.

Ile Maurice a été complété par un système de démagnétisation interne qui a provoqué une corrosion sévère de la conduite principale du navire (en cuivre); ce défaut majeur, qui la rendit inapte à l’action, exigea des réparations, d’abord à Simonstown, plus tard à Singapour, et enfin à Plymouth.
Le futur amiral de la flotte Henry Leach a servi d’aspirant à bord Ile Maurice pendant ce temps.
Elle a rejoint la flotte de l’Est en 1942, mais a été retirée en avril 1943 pour renforcer la flotte méditerranéenne. Après les réparations après l’échouement, elle était opérationnelle en juin 1943 et par la suite a participé aux atterrissages en Sicile, (opération Husky), en juillet en tant qu’unité de Force de soutien Est, quand elle a effectué des tâches de bombardement côtier.

En septembre, elle faisait partie de la force de couverture pour les débarquements de Salerne, mais à la fin de l’année, elle avait été transférée dans le golfe de Gascogne pour effectuer des patrouilles anti-blocus, dans le cadre de l’opération Stonewall. Cependant, elle retourne rapidement en Méditerranée, cette fois pour l’opération Shingle, le débarquement d’Anzio, en janvier 1944. En juin 1944, elle couvre les débarquements en Normandie dans le cadre de la Force D au large de Sword Beach, puis effectue des patrouilles offensives sur la côte bretonne. en août pour éponger les restes de la navigation allemande dans la région. Opérant avec des destroyers, elle a coulé Sperrbrecher 157 les 14/15 août et pendant la bataille de la bataille de la baie d’Audierne coulèrent cinq Vorpostenboote les 22/23 août. Après cela, elle est retournée à la Home Fleet, couvrant les raids des transporteurs le long de la côte norvégienne et effectuant des frappes anti-navigation. Dans la nuit du 27 au 28 janvier 1945, en compagnie du croiseur Diadème, elle a combattu l’Action du 28 janvier 1945 avec des destroyers allemands dans lesquels Z31 a été gravement endommagé. Suite à cette action, elle fut réaménagée chez Cammell-Laird entre février 1945 et mars 1946.

Elle a ensuite servi en Méditerranée, notamment en passant par le chenal de Corfou lors de l’incident du chenal de Corfou en 1946, avec le 15e (plus tard lst) escadron de croiseurs, retournant au Royaume-Uni en 1948. Après un passage en réserve et en réaménagement, elle a remis en service 1949 pour le 1er escadron de croiseurs en Méditerranée, naviguant le 6 mai 1949. Les années 1949 à 1951 ont été passées à la station des Indes orientales avec le 4e escadron de croiseurs jusqu’à son retour à Chatham le 18 décembre 1951.

Mise hors service et élimination[[[[Éditer]

Ile Maurice a été placée en réserve en 1952 et y est restée jusqu’en 1965, date à laquelle elle a été vendue pour mise au rebut à Thos W Ward. Elle est arrivée dans leur cour à Inverkeithing, le 27 mars 1965.

Établissement à terre[[[[Éditer]

HMS Ile Maurice était également le nom d’un établissement côtier de la Royal Navy à Maurice.

Références[[[[Éditer]

Liens externes[[[[Éditer]


[ad_2]